Impression au tampon

Neelam a choisi de créer un partenariat durable avec une association indienne oeuvrant au développement de la technique d’impression au tampon.

Les principaux artisans pratiquant cette technique appartiennent à la communauté Khatri.
Maître dans l’impression au tampon et dans l’utilisation de pigments naturels, les Khatris impriment leurs tissus grâce à cette technique depuis déjà plusieurs siècles.
Ils utilisent pour cela des combinaisons de tampons en bois de différentes formes et tailles appelés « bunta ».

Les deux principales façon d’imprimer les tissus sont : l’impression directe où le tampon est trempé dans la teinture et où l’impression se fait directement sur le tissu, et l’impression en réserve où le tampon, trempé dans une pâte de réserve (en général une pâte à base de noyaux de tamarinier et de chaux), est appliqué sur le tissu qui est ensuite teint. Lorsque la pâte de réserve est enlevée, la couleur naturelle du tissu apparaît.

En mélangeant ces deux techniques, en utilisant différents tampons et en jouant sur les différentes teintures végétales, les artisans peuvent obtenir des motifs très complexes.
L’un de leurs motifs les plus célèbres s’appelle « l’Ajrakh », ce qui signifie « les étoiles scintillant dans la nuit ».